Lentevergadering KZM

 

Zaterdag 21 maart 2015
Koninklijke Zuid-Nederlandse Maatschappij voor Taal- en Letterkunde en Geschiedenis
Erasmushuis, Blijde-Inkomststraat 21, Leuven

10:00 – 10:15 Welkom en inleiding

10:15 – 11:00 Plenaire lezing Ben De Bruyn (Universiteit Maastricht) Big History, klimaatverandering en contemporaine literatuur

11:00 – 12:30 Sectielezingen (parallel) Geschiedenis

  • Heleen Wyffels (KU Leuven). Gheprent by die weewe: weduwe-drukkers in het zestiende-eeuwse Antwerpen
  • Nina Valkeneers (KU Leuven). Bronckhorst-Batenburg en Boetzelaer: edelvrouwen tijdens de Nederlandse Opstand
  • Michiel Van Dam (Universiteit Gent). De grenzen van het politieke: conflict en communicatie in het pamflettencorpus tijdens de Brabantse Omwenteling (1787-1790)

 

Voor het volledige programma:
Programma – folder

Lezing Regina Grafe

The Institute for History of Leiden University, in collaboration with the N.W. Posthumus Institute and the Amsterdam School for Culture and History of the University of Amsterdam, organises a public lecture by prof. dr. Regina Grafe (European University Institute) on Thursday 26 March 2015, at 15:45. The title of her talk is ‘Between hard rules and soft ties: Second thoughts on the Verfasstheit of polities and merchant groups in Early Modern Europe’.

Regina Grafe is professor of early modern history of Europe, with a special interest in political economy. She has published extensively about the place of the Hispanic empire in the Atlantic world, from the perspective of institutions and markets. Her expertise also comprises, but is not limited to, the comparative history of private and public commercial institutions and legal norms.

Location: Snouck Hurgronjezaal, Rapenburg 61, Leiden

Date: 26 March 2015

Time: 15:45-17:30

Entrance: free

Please register via j.j.s.van.den.tol@hum.leidenuniv.nl

 

 

Poster lezing Regina Grafe

Lezing Daniel Roche

Conférence : Daniel ROCHE, Amazones et cavalières. L’équitation et le genre

ULB, Vendredi 20 février, 18h15

Daniel Roche est un des plus grands spécialistes des Lumières et de la France du XVIIIe s.

Orateur vibrant, passionné et passionnant, il a gagné une très grande réputation scientifique : Professeur honoraire au Collège de France et auparavant à l’Université de Paris-I Sorbonne, ancien Directeur d’Etudes à l’EHESS, il s’est fait connaître par ses travaux relatifs à l’Histoire culturelle, toujours envisagée dans ses rapports avec l’Histoire matérielle et sociale. Parmi beaucoup de sujets, il a travaillé sur les sociabilités provinciales :Le Siècle des Lumières en province : académies et académiciens provinciaux, 1689-1789, Paris, 1989 ; sur le vêtement :  La Culture des apparences : essai sur l’histoire du vêtement aux XVIIe et XVIIIe siècles, Paris, Fayard, 1989; la mobilité géographique sous l’Ancien Régime : Humeurs vagabondes : de la circulation des hommes et de l’utilité des voyages, Paris, Fayard, 2003, 1031 p, et récemment sur le rapport culturel au cheval La Culture équestre de l’Occident, XVIe ‑ XIXe siècle, L’ombre du cheval. La conférence présentera le dernier volet de cette enquête, actuellement sous presse.

Renseignements pratiques :

Date : Vendredi 20 février, 18h15

Local : Université Libre de Bruxelles, Campus du Solbosch, Bâtiment A, Porte Y, Local 108 (AY.2.108)

Organisation : Unité de Recherches SOCIAMM (Sociétés anciennes, médiévales et modernes), ULB et Groupe d’études du XVIIIe siècle (ULB)

Contact : Alexis Wilkin (awilkin@ulb.ac.be )

Entrée libre et gratuite